Recherche : la flexibilité, la mutabilité, la réversibilité dans le bâtiment

diapositive-page-de-garde
sucrediapositive21
diapositive22-fil
pour-presse

« Un bâtiment: plusieurs vies, plusieurs usages »

Depuis début 2017, à la tête du groupe de recherche rassemblé autour du CTICM (Centre Technique Industriel de la Charpente Métallique) l’agence HFricout-Cassignol mène une recherche sous l’angle de l’habiter durable, en développant un concept de bâtiment adaptable, réversible et flexible.

« Un bâtiment: plusieurs vies, plusieurs usages » est une proposition de démonstrateur d’un mode de penser et faire qui intègre les mutations de notre société.

Nos partenaires :  le Centre Technique Industriel de la Charpente Métallique, Construir’Acier et le groupe industriel Fayat Entreprises

Dans l’acte de bâtir, anticiper stratégiquement les évolutions des modes de vie et des cycles économiques, c’est penser : flexibilité, adaptabilité, réversibilité.

 

Un processus en quatre mouvements:

Mvt 1 : Mise en œuvre d’une structure d’ancrage, d’arrimage, d’un squelette durable et pérenne dans un environnement donné avec une garantie d’acceptation et d’appropriation « contextuelle » :   étape essentielle puisqu’une fois investie, cette condition n’est modifiable que si l’on détruit l’existant

Mvt 2 : En fonction des usages, des qualités environnementales, des contraintes économiques, mettre en œuvre les éléments modifiables, adaptables, transformables, changeables: l’enveloppe, les réseaux, les circulations verticales, les aménagements intérieurs

Mvt 3 : L’actualisation du bâti est réalisable à des degrés variables ; changeable, permutable, modifiable, démontable, suivant le cycle suivant:

  • Tous les 25 ans, les façades
  • Tous les 10 ans, les installations CVC (Climatisation Chauffage Ventilation)
  • Tous les 5 ans, les intérieurs

Mvt 4 : Déconstruire, démonter et remonter ailleurs

et si aucune solution n’est trouvée le matériau est recyclé